ARTICLE11
 
 

mercredi 26 juin 2013

Sur le terrain

posté à 09h22, par Jean-Pierre Garnier
42 commentaires

« Rénovation urbaine » à Ivry-sur-Seine : quand une municipalité « communiste » mène le petit peuple en bateau

Architecture, urbanisme, culture... le capital s’incruste partout, se fond dans tous les espaces. Et si on veut le combattre, il faut d’abord le débusquer. Pour cette chronique (publiée en 2012), l’ami Jean-Pierre Garnier proposait une analyse de la ville d’Ivry et de la gestion municipale d’une mairie communiste bien décidée à faire fructifier son territoire au détriment de la population locale.

Cet article a été publié dans le numéro 8 de la version papier d’Article11, en février 2012. A noter qu’Article11 sera présent à Ivry samedi prochaine (le 29 juin), pour une journée Ciné Soleil pas piquée des hannetons (plus de détails ICI).

*

Un chercheur en sociologie ou en géographie urbaine en quête du lieu propice pour analyser une politique de gentrification, c’est-à-dire d’empetit-bourgeoisement d’anciens quartiers populaires, trouvera à Ivry-sur-Seine un terrain d’étude idéal.

Certes, la municipalité de cette commune appartenant à ce que l’on appelait jadis la « banlieue rouge » de Paris n’a pas encore basculé dans le rosâtre social-libéral ou le verdâtre de l’écologisme gestionnaire. L’étiquette politicienne de son maire et de la majorité de ses élus demeure encore « communiste ». Qu’à cela ne tienne ! C’est d’un communisme « rénové » qu’ils se réclament, ce qui implique, entre autres, de « rénover » aussi certaines zones dégradées et délaissées. Question qui fâche et que les édiles d’Ivry s’empressent d’éluder : au profit de qui ? Pour y répondre, il suffit de confronter ce que racontent les promoteurs de cette opération de « requalification urbaine » à son déroulement sur le terrain et aux réactions des habitants qu’elle affecte.

Théâtre des opérations : les environs du port. Un quartier jadis ouvrier où se concentraient des établissements industriels. Las, à partir de la fin des soi-disant « Trente Glorieuses », Ivry-port, comme d’autres bastions prolétariens, subit de plein fouet la désindustrialisation. Usines et entrepôts se vident, rachetés par la mairie pour, paraît-il, « éviter la spéculation foncière ». On verra que c’est au profit de la spéculation immobilière.

JPEG - 90.9 ko
Propagande municipale par maquette interposée

Commence alors une longue période de déshérence. La commune perd une partie de ses habitants, les logements se vident ou se dégradent, les hôtels meublés et les immeubles insalubres se peuplent de précaires, dont beaucoup d’origine étrangère. La situation économique des habitants se fragilise et la vie de quartier s’étiole. La fin des haricots ? Non. Grâce à une nouvelle pratique du « communisme municipal », le renouveau pointe à l’horizon.
Celui-ci se manifeste, début 2000, par la reconquête progressive – à défaut d’être progressiste – des secteurs jusqu’ici délaissés par cette nouvelle petite bourgeoisie de salariés diplômés aux revenus confortables. Nul besoin d’une maîtrise de sociologie urbaine pour savoir à qui s’adressent les immeubles résidentiels récemment éclos dans le quartier : PLU1, accession à la propriété, résidences étudiantes, ateliers d’artistes… C’est aux couches moyennes, et non à ce qui subsiste de couches populaires, que sont destinées les nouvelles habitations. Les 83 % de demandeurs de logements sociaux qui, à Ivry, ne rentrent que dans la catégorie PLAI2 peuvent aller se rhabiller.

Signe de dynamisme, se félicite-t-on en mairie, la population s’accroît enfin. Mais si le quartier d’Ivry-port se porte effectivement mieux, cela ne concerne plus les mêmes habitants. De 1999 à 2006, le nombre de cadres, de professions intellectuelles supérieures et intermédiaires a en effet augmenté, tandis que baissait celui des ouvriers et employés. La hausse des prix du mètre carré des appartements à vendre s’est évidemment accompagnée de celle de la proportion des nouveaux venus susceptibles de les acheter.

Cette renaissance restait néanmoins encore embryonnaire et un peu désordonnée. Il était urgent de la booster avec un projet de développement et d’aménagement aux petits oignons. Ce fut « Confluences ». Au regard de ces villes réaménagées et standardisées par des municipalités de gauche qui les gèrent comme une entreprise, à coup de marketing urbain et de « démocratie participative », Ivry ne pouvait continuer à être l’exception qui infirmait la règle. La municipalité « communiste » a donc entrepris d’y conduire, avec l’énergie des nouveaux convertis, ce qu’on fait partout ailleurs. Mêmes orientations, acteurs et discours. Place aux bureaux, aux centres commerciaux, aux équipements de prestige et à l’habitat haut de gamme.

Comme il fallait s’y attendre, « Confluences » s’inscrit dans une politique de « métropolisation ». En l’occurrence, la laborieuse gestation du fameux « Grand Paris ». Dans la droite ligne de l’opération Seine-rive gauche en voie d’achèvement, la « rénovation » d’Ivry-Port est elle-même inclue dans l’OIN — Opération d’intérêt national — Orly-Rungis-Seine amont, qui prolongera vers le sud-est l’expansion mégapolitaine de la capitale. On comprend dès lors que les élus « communistes » d’Ivry-sur-Seine aient vu grand. Le projet, dont la mise en œuvre devrait s’échelonner sur une vingtaine d’années, prend place au cœur d’une ZAC de 145 hectares dont 95 mutables3. Au programme ? La destruction de plus 50 % du bâti et la construction de locaux destinés à des activités économiques, surtout du tertiaire à forte valeur ajoutée, des équipements publics et des logements. Ces derniers se répartissent pour moitié en logement social (dont 15 % seulement de PLAI) et pour moitié en accession. En prime : un « pôle de compétitivité », Medicen (nouvelles technologies médicales), et un « pôle d’excellence », Matériaupole (matériaux de construction issus de la combinaison science-industrie-art-design et intégrant des « approches environnementales »).

JPEG - 118.2 ko
Projet de parc autour du plan d’aménagement Confluence

Après le contenu du projet, les acteurs. Pour Ivry Confluences, c’est la Sadev 94 – « développeur et aménageur » du quartier – qui mène la danse. Cette société d’économie mixte s’est déjà illustrée par sa participation à des réalisations urbaines à caractère « social » peu prononcé, avec d’excellents résultats  : dix millions d’euros de bénéfices en 2010. Les promoteurs ? Il sont quatre : Icade promotion, le groupe Brémond et les branches immobilières du Crédit Agricole et de Bouygues. Inutile de commenter... Quelques starchitectes, urbanistes et paysagistes de renom seront aussi de la partie.

Les discours tricotés pour l’occasion, qu’ils proviennent des publications municipales, de la presse locale, des élus ou des professionnels de l’aménagement, donnent une furieuse impression de déjà lu. Et pour cause : le vocabulaire, redondant et fastidieux, semble puisé dans ce lexique techno-métropolitain faisant parler les « décideurs » d’une seule voix dès lors qu’il est question d’urbanisme4. Défile ainsi les poncifs habituels du « renouvellement urbain » : « Régénérer le territoire », « Convertir les nombreuses friches industrielles et terrains disponibles en quartier mixte et animé », « Créer une ville innovante » et susciter du « lien social » en favorisant la « proximité  », contribuer au « renouveau de la ville » par le « désenclavement  » du quartier et la « réappropriation des berges de Seine », « promouvoir la biodiversité locale » parallèlement à la « mixité sociale »…

La récurrence, presque obsessionnelle, du terme « développement » dans ce discours de facture technocratique le montre : l’économie est au poste de commandement. Une économie purement capitaliste, puisque Ivry-port « se positionnera dans la dynamique du pôle financier de Bercy et de Paris Rive gauche », secteur lui aussi rénové sous l’égide du « partenariat public-privé ».

Entre « optimisation » et « synergie », difficile de discerner ce que recouvre cette novlangue euphorisante. Sauf à aller « sur le terrain », à la rencontre des habitants qui ne s’en laissent pas compter. Eux racontent l’envers de ce décor urbain rutilant que font miroiter maquettes, panneaux, clips et présentations power point. Rétention d’information et maquettes du projet non remises à jour ; expulsions par dizaines ces derniers mois, sans proposition de relogement ; démolition de plus de 400 logements, dont une partie en bon état ; préemptions et expropriations à des prix inférieurs au marché ; propositions de relogement indécentes pour les locataires (plus petit, plus cher, pas dans le quartier) ; fermeture de dizaines de commerces de proximité (salons de coiffure, boulangeries, quincailleries, garages, épiceries…) au profit d’enseignes franchisées et de centres commerciaux ; destruction des liens sociaux et des solidarités… Les habitants concernés vivent dans l’angoisse et l’incertitude, attendant de savoir à quelle sauce ils vont être mangés.

Le mot de la fin à un Ivryen, écœuré et désabusé à l’issue d’une énième « réunion de concertation » avec les élus : « Une ville communiste, c’est une ville pour le peuple, et le peuple il est tout seul. »



1 PLU : Prêt locatif à usage social. Financé par l’État, il permet de rendre le logement social accessible à des locataires dont les ressources dépassent jusqu’à 20 % du plafond.

2 Destiné aux HLM et aux sociétés d’économie mixte, le prêt locatif aidé d’intégration (PLAI) est destiné à l’acquisition, la construction et la transformation de logements loués à des personnes cumulant difficultés économiques et sociales.

3 Dans le jargon de la technocratie aménageuse, «  est définie comme mutable toute emprise dont la valeur du nouvel usage est potentiellement supérieure à celle de l’usage actuel ». En clair, tout ce qui n’est pas assez rentable doit dégager, qu’il s’agisse de constructions, d’activités ou des gens.

4 Cf. Jean-Pierre Garnier, « Petit lexique techno-métropolitain », publié sur Article11.info le 18 janvier 2011, à lire ICI.


COMMENTAIRES

 


  • Salut Jean-Pierre Garnier,

    D’abord encore merci pour l’article, déjà lu sur papier mais mis de côté et un peu oublié parmi le fatras qui m’encombre la cervelle...

    J’ai bien souvent envie de commenter vos textes, en tout cas de vous en remercier parce qu’il n’y a pas grand monde dans le monde académique qui traite de ces questions sans se vendre tôt ou tard (et plutôt tôt que tard). Toute petite critique, je regrette un peu le ton parfois véhément (pas dans cet article, ceci dit) qui à mon sens dessert le propos - je veux dire, pour tous les gens pas vraiment convaincus de ce que vous racontez mais qui pourraient l’être...

    De mon côté je le suis, convaincu. Toute la ceinture « rouge » vire au vert greenwashing capitaliste, par exemple à Saint-Denis que je connais bien et qui voit en ce moment expulsions sur expulsions au nom du Plan National de Rénovation des Quartiers Anciens dégradés. En plus c’est pratique, c’est majoritairement des sans-pap’ qui vivent dans les immeubles pourraves des marchands de sommeil qu’on détruit au nom de la « lutte contre les habitants insalubres, ah non pardon, l’habitat insalubre ». Donc même pas d’obligation de relogement puisque ces gens n’existent pas...

    Deux remarques/questions un peu con, que je me pose bien souvent et encore plus après la lecture d’un de vos articles :

     × Comme vous le constatiez dans une réponse à un commentaire sur un article précédent ici-même, vous faites partie de cette petite bourgeoisie intellectuelle (structurellement, je veux dire) que vous dénoncez à tour d’ouvrages. Moi aussi, dans une certaine mesure (en gros, le capital culturel mais pas l’économique, pour causer façon Bourdieu, même si je n’aime pas réduire ces choses à un « capital »). Mais pourtant, si je vais m’installer à Saint-Denis, que je connais depuis un bail, c’est parce que j’aime cette ville, mais aussi parce que je n’ai simplement pas les moyens de le faire à Paris (et si je connaissais et aimais Ivry comme je connais Saint-Denis, j’irais peut-être là-bas, même si je n’achèterai jamais dans ces saloperies de ZAC à l’architecture autocad). Mais du coup, forcément, on se retrouve embrigadé par la force des choses (capitalistes) dans ces foutus processus qu’on dénonce et contre lesquels on essaye de lutter tant bien que mal.
    La seule alternative serait-elle de vivre en squat ?
    (Ce que je ne suis pas prêt à faire pour l’instant, pour des raisons qui me regardent). Mais je ne vois pas trop d’autres solutions pour ne pas participer aux dynamiques foncières/immobilières qui jouent une part importante dans les processus de gentrification.

     × 2e point, qui découle du premier... Comment on lutte ?
    Comme disait un ami « si je suis une part du problème, je peux essayer d’être une part de sa solution aussi ».
    Je sais qu’il n’y a pas de manuel pour ça, je m’implique (pas assez, mais un peu) dans certaines luttes sur ces questions et que je sais que la lutte s’invente toujours dans la pratique et aux contacts des réalités locales et des habitants... Donc ma question serait plutôt, à vous qui avez pas mal travaillé sur le sujet : Avez-vous des exemples de luttes contre la gentrification qui ont réussies à bloquer, ou au moins à fortement ralentir, le processus ?

    (ce serait vraiment chouette, un petit papier là-dessus !)

    Parce que je suis bien d’accord avec le chapeau, « pour combattre le capital, il faut d’abord le débusquer ».
    Mais ensuite ?

    • Bonjour,

      Je rejoins le commentaire de Loic,
      Nuancer (c’est peu de le dire !) les bienfaits des belles operations immobilieres et autres ZAC qui fleurissent dans toutes les communes de la premiere couronne parisienne et aileurs en France c’est assez rare pour qu’on s’en rejouisse.

      Si on est bien conscient que ce type d’operation est nuisible pour les habitants les plus pauvres (sans parler des considerations esthetiques, des marches juteux pour les promoteurs, betonneurs etc...) alors de votre point de vue quelles orientations adopter pour que ces communes puissent proposer un cadre de vie decent a leurs habitants (en gros eviter que des familles de 12 personnes s’entassent dans 20m2 avec des champigons sur les murs)sans que la loi impitoyable des prix du loyer en exclue les plus pauvres pour les remplacer par des jeunes surdiplomes gagnant des salaires astronomiques avoisinant les 2000 euros par mois ?



  • Malheureusement le « petit peuple » aime les beaux bateaux et les jolies histoires tant que ses maîtres, y compris communistes ou prétendus tels, lui permettent encore de se remplir le ventre. Peut être que la prochaine famine sera le déclic ?



  • Super idée de slogan pour la ville d’Ivry :
    Habiter Ivry, c’est collaborer.

    • On pourrait dans le même sens parler du centre commercial du centre d’Ivry dont la municipalité rachète à bas prix aux enchères les magasins inoccupés dont les propriétaires ne paient plus leurs charges depuis longtemps. Ce qui « bloque » tout renouveau de ce centre.

      En attendant,les habitants des logements « Renaudie » qui sont intégrés à ce centre se découvrent solidaires des nombreux impayés de magasins ou de bureaux ainsi que des réparations d’infiltration dus aux terrasses.

      Alors nous pouvons dire que nous collaborons nous aussi !!



  • Article intéressant.

    La ville d’Ivry et sa voisine Vitry ont toutes deux des listes « union de la gauche » à leur tête. Négociée d’entrée à Ivry, réalisée de fait entre les deux tours à Vitry.

    Ces deux villes ont la même problématique sur les bords de Seine. La différence tient peut être dans le parc de logement social différent (de mémoire, autour de 60% à Vitry).

    Mais je ne serais pas surpris de d’apprendre que les deux villes ont les mêmes méthodes (le PC de Vitry semble encore plus polymorphe que celui d’Ivry pour survivre).



  • Si je vous suis bien, il faudrait donc que les classes populaires restent là où elles étaient, c’est à dire parquées entre elles. La mixité n’aurait-elle donc aucun sens pour vous, ni de débouché ?



  • Désormais la Blitzkrieg, la guerre-éclair avait pris fin, pour céder la place à la Dreissigjähriger Blitzkrieg, la guerre-éclair de trente ans, la guerre victorieuse était finie ; voilà que commençait la guerre perdue.



  • Comme d’habitude, les articles de Jean-Pierre Garnier sont un vrai régal.

    Ce que tu écris d’Ivry irait comme un gant de fer à un autre (ancien) fief du Parti stalinien bien Français : Montreuil, où la gestion de la verdâtre Voynet s’inscrit dans l’exacte continuité de celle de son prédécesseur, l’inqualifiable Jean-Pierre Brard.

    Au-delà des méthodes autoritaires, du mépris de toute voix dissidente et même de l’exercice de la violence, tout cela étant inhérent à l’exercice du pouvoir, même mini, même municipal, ce sont bien les démarches d’embourgeoisement qui s’inscrivent dans la même logique. La fameuse et fumeuse « mixité sociale » n’étant que l’habillage de l’habituelle chasse aux pauvres qui accompagne la montée des prix du foncier.
    Le hideux et tout nouveau centre ville de Montreuil forme le cadre (à prendre au sens propre) de la vie dont rêvent ces gens-là : propret, aseptisé, bête et ennuyeux.



  • Merci Jean Pierre j’apprécie beaucoup vos articles et ouvrages.

    Si je peux me permettre une question :

    Que pensez vous du récent développement des méthodes d’« empowerment » à la française, toute cette vague autour du pouvoir d’agir des habitants des quartiers et des zones rurales, notamment portée par un grand nombre d’associations et collectifs au sein notamment du collectif « pouvoir d’agir » (http://pouvoirdagir.fr/)ou encore l’essor en françe des techniques de développement communautaire ? Avez vous entendu parler des « états généraux de la mutation » qui ont lieu en ce moment avec Viveret et JB de Foucauld ?

    Que pensez vous de ce mouvement autour du povoir d’agir qui touche les grands réseaux de prévention spécialisée et du développement territorial, de la santé communautaire,de al politique de la ville, des centres sociaux associatifs et associations citoyennes (ouh le vilain mot...) ?

    Est-ce encore une tentation réformiste qui endort les masses ou peut-on espérer de ce mouvement des transformations sociales concrètes ?

    Bientôt un nouvel article sur ces sujets ?

    merci par avance de votre réponse.



  • Ce texte est amusant quand il note le vocabulaire de marketing qui a remplacé celui politique du PCF. Mais il ne propose pas grand chose.
    Il faut bien résorber les friches et il n’est pas absurde de faire un plan d’aménagement plutôt que de laisser les bâtiments de bureaux s’implanter bêtement le long de la Seine comme ce fut le cas jusqu’à maintenant. Chercher à accueillir des activités comme des « pôles » Medicen ou Matériaupole ne me semble pas non plus absurde.
    L’article mériterait d’être plus précis sur ce qui aurait pu être fait à la place de cette ZAC. On reste sur sa faim. Effectivement, ce plan d’urbanisme ressemble plus à une juxtaposition qu’à une mixité fonctionnelle et/ou sociale. Il est loin le temps où les architectes du centre-ville d’Ivry voulaient associer organiquement art-culture (théâtre) et marché et logements et bureaux...
    Quant au manque de démocratie à Ivry, ce n’est pas nouveau malheureusement...



  • @ Serge Renaudie :

    Une lecture rétrospective et personnelle de Mario Tronti dans Nous opéraïstes sur le mouvement opéraïste italien des années 1960-70 m’a fait penser au défaut que vous pointez dans le texte de Jean-Pierre Garnier, et qui revient assez systématiquement dans ses écrits, la critique acerbe sans perspectives, et qui ne se demande pas pourquoi la révolte reste marginale et peu populaire, même si bien fondée. P. 45-46 :

    La différence qualitativement déterminante entre contestation et révolution devrait être étudiée plus en profondeur. Faire la critique du pouvoir est une chose, le mettre en crise en est une autre. Les démonstrations a contrario fonctionnent dans l’herméneutique historique. Le fait que l’émancipation des individus a conduit à la restauration, avec des réformes, du vieux rapport de forces global, entre les classes, entre les sexes, entre les générations, voilà ce qui doit être expliqué. Nous avons tous été les victimes sacrificielles de cette restauration, qui n’est pas une anomalie, mais une récurrence de la politique. La comprendre ne suffit pas pour la renverser. Mais la comprendre est nécessaire pour la renverser. Tout le discours sur l’autonomie politique, qui naît de l’opéraïsme et se déploie à partir de lui, ne disait pas autre chose que cela. Les luttes ouvrières déterminent le développement capitaliste. Mais si, sur cette détermination structurelle, ne s’ouvre pas subjectivement un processus révolutionnaire guidé et organisé, qui renverse précisément le rapport de forces, le développement capitaliste utilisera à ses propres fins ces mêmes luttes ouvrières.

    A ce propos, je garde en tête les propos d’une personne au penchant prononcé pour l’Autonomie, qui m’a dit que lorsqu’ils occupaient des bâtiments dans les rues d’une ville en région dans les années 1980 (plusieurs squats politiques), ils étaient très contents de résister aux forces de l’ordre. Ils l’ont même fait très brillamment. Cependant, quand il regarde rétrospectivement, il se dit que le fait qu’il y ait eu des bâtiments vides dans cette rue était déjà de mauvais augure, et que la bataille était en réalité déjà perdue. Le combat aurait dû avoir lieu en amont avec les habitants, et peut-être plus organisé. Au regard de ce qu’est cette rue aujourd’hui, une enclave très bourgeoise du centre ville, on se dit que sa lecture n’est pas erronée.

    En fait, la critique radicale seule, qui tourne dans l’entre-soi, ne pose aucune base révolutionnaire (ne serait-ce qu’en terme organisationnel), qui ne soit pas uniquement spontanéiste, parce qu’elle ne se confronte à pratiquement rien, surtout pas à ceux qui seront les grands perdants du réaménagement urbain (exclus en tous genres des classes populaires). Il n’y a pratiquement aucune courroie de transmission entre les petits bourgeois intellectuels critiques qu’aime vilipender Jean-Pierre Garnier, dans lesquels je m’inclue (et tout mes compères), et les personnes des milieux populaires (je parle, pour exagérer, d’un engagement à vie sur un bout de territoire d’un temps relativement long ; et non pas de frottements bohèmes ponctuels irréguliers ou inexistants, qui n’alimente que la bonne conscience chrétienne des libertaires). Il me semble qu’à travers une certaine forme d’auto-éducation populaire les socialistes et les anarchistes de la fin du 19e et du début du 20e siècles avaient posé des bases de transmission et d’échanges vers lesquels il faudrait revenir au préalable afin d’éviter les affres de la communication populiste (valables pour l’essentiel des partis) ou de l’insignifiance (chez ceux qui méprisent les partis, les syndicats comme moi) pour être capable de résister et de construire. Pour citer à nouveau Mario Tronti, qui lui-même a plein de défauts, comme tout le monde, et que je ne prends pas comme parole d’évangile, p. 24 :

    Je n’ai plus jamais oublié la leçon de vie apprise aux grilles des usines, quand nous débarquions avec nos tracts prétentieux qui invitaient à la lutte générale anticpitaliste, et la réponse, toujours la même, des mains de ceux qui prenaient ces bouts de papiers et disaient en riant : « c’est quoi ? c’est du pognon ? »



  • Voilà deux liens vers des sites internet qui parlent du projet de ZAC « gare confluence » le long de la seine à saint denis.
    même nom, même projet... et même amenageur : le groupe brémond immobilier

    http://www.neaucite.fr/
    http://www.gareconfluence.fr/

    accession à la proprieté, eco-quartier, squat d’artiste « alternatifs », port de plaisance sur le canal et vite fait des logements sociaux surtout pour les classes moyennes



  • I know this web site provides quality based articles or reviews and other stuff, is there any other web site which presents such stuff in quality ? Here is my blog :: how bypass icloud activation



  • Wow that was odd. I just wrote an extremely long comment but after I clicked submit my comment didn’t appear. Grrrr... well I’m not writing all that over again. Anyhow, just wanted to say superb blog ! My webpage :: fendylee,



  • dimanche 15 février 2015 à 10h34, par Dwayne

    Good day ! I know this is somewhat off topic but I was wondering which blog platform are you using for this website ? I’m getting tired of Wordpress because I’ve had problems with hackers and I’m looking at options for another platform. I would be fantastic if you could point me in the direction of a good platform. Stop by my homepage ; how to find a good personal injury lawyer in irvine



  • dimanche 15 février 2015 à 11h46, par Adriene Parkhill

    Hi, I want to subscribe for this web site to take newest updates, therefore where can i do it please help out. Feel free to visit my web blog software unlock icloud



  • I’m not sure why but this site is loading extremely slow for me. Is anyone else having this problem or is it a issue on my end ? I’ll check back later on and see if the problem still exists. Here is my web page : attitude status for whatsapp



  • dimanche 15 février 2015 à 12h48, par Tamie Villareal

    First off I want to say terrific blog ! I had a quick question in which I’d like to ask if you don’t mind. I was interested to find out how you center yourself and clear your mind before writing. I have had difficulty clearing my mind in getting my thoughts out there. I do take pleasure in writing but it just seems like the first 10 to 15 minutes tend to be lost just trying to figure out how to begin. Any ideas or tips ? Appreciate it ! Also visit my web blog - icloud unlock 4s



  • dimanche 15 février 2015 à 13h28, par Mervin

    Excellent beat ! I would like to apprentice while you amend your website, how could i subscribe for a weblog site ? The account helped me a applicable deal. I have been a little bit familiar of this your broadcast provided brilliant clear concept Here is my homepage unlock icloud 7.1 (http://razprave.si/index.php/75557-the-benefits-and-perks-of-having-an-iphone)



  • dimanche 15 février 2015 à 18h20, par Vivian

    Hello ! This post could not be written any better ! Reading this post reminds me of my good old room mate ! He always kept chatting about this. I will forward this page to him. Pretty sure he will have a good read. Thank you for sharing ! Also visit my web page : fruit of the loom hoodies



  • dimanche 15 février 2015 à 18h53, par Violet Langton

    My coder is trying to convince me to move to .net from PHP. I have always disliked the idea because of the expenses. But he’s tryiong none the less. I’ve been using Movable-type on numerous websites for about a year and am anxious about switching to another platform. I have heard good things about blogengine.net. Is there a way I can import all my wordpress content into it ? Any help would be really appreciated ! Here is my weblog ; πολυστερίνη



  • dimanche 15 février 2015 à 19h46, par Randal

    If you need any of Samsung Cert File Contact us. We provide Samsung Cert file in working condition. We give you very High Discount. Lowest Price Over the Internet. Samsung Galaxy Grand Prime Cert File Samsung Galaxy G530h Cert File Samsung Galaxy GT-G900F Cert File Samsung Galaxy GT-I9515 Cert File Samsung Galaxy GT-I9500 Cert File Samsung Galaxy GT-I9505 Cert File Samsung Galaxy GT-I9506 Cert File Samsung Galaxy GT-I9301 Cert File Samsung Galaxy GT-I9300 Cert File Samsung Galaxy GT-I9301 Cert File Samsung Galaxy SM-G350E Cert File Samsung Galaxy SM-G335H Cert File Samsung Galaxy SM-G957M Cert File Samsung Galaxy SM-G580F Cert File Samsung Galaxy SM-N900 Cert File Samgung Galaxy GT-S7275B Cert File Samsung Galaxy SM-G313F Cert File Samsung Galaxy GT-S7275B Cert File Samsung Galaxy GT-S7275R Cert File Samsung Galaxy SM-G313F Cert File Samsung Galaxy SM-G313MU Cert File Samsung Galaxy SM-G357F Cert File Samsung Galaxy SM-F357M Cert File Samsung Galaxy SM-G386FCert File Samsung Galaxy SM-G386U Cert File And Soo Many Other Models..... If you need these and any other Cert File Write Here...... http://samsungcertfiles.blogspot.com my blog post :: samsung imei cert



  • I am regular visitor, how are you everybody ? This article posted at this web site is actually good. Here is my blog :: free netflix account on 3ds



  • You can definitely see your expertise within the work you write. The world hopes for even more passionate writers such as you who aren’t afraid to mention how they believe. All the time follow your heart. my web page - Slender Game



  • lundi 16 février 2015 à 03h04, par Randy Bunbury

    For most recent information you have to pay a quick visit world-wide-web and on internet I found this site as a best site for most recent updates. Stop by my weblog - paroli roulette strategy=/nvsos.gov/redirect.aspx?url=http://casino-gambling-strategy.com>paroli+roulette+strategy]



  • My developer is trying to convince me to move to .net from PHP. I have always disliked the idea because of the expenses. But he’s tryiong none the less. I’ve been using WordPress on a number of websites for about a year and am concerned about switching to another platform. I have heard great things about blogengine.net. Is there a way I can transfer all my wordpress posts into it ? Any help would be really appreciated ! My blog ; Teelie Turner



  • lundi 16 février 2015 à 11h46, par Ulrich Alexander

    It is perfect time to make some plans for the future and it’s time to be happy. I have read this post and if I could I wish to suggest you few interesting things or suggestions. Maybe you could write next articles referring to this article. I desire to read even more things about it ! Feel free to surf to my web page ... free hay day online



  • I have been browsing online greater than three hourss nowadays, yet I by no means found any interesting article like yours.It’s beautiful price sufficient for me. Personally, if aall site owners and bloggers made good content as you probably did, the web will be much more helpful than ever before. Also visit my weblog mobidart small business (http://mobidartfan.tumblr.com)



  • Generally I don’t learn post on blogs, but I would like to say that this write-up very pressured me to try and do it ! Your writing style has been amazed me. Thanks, quite nice post. Check out my blog ; Hazır E-Ticaret Sitesi



  • Heya i amm forr the first time here. I found this board and I find It truly useful & it helped me ouut much. I hhope to give something back and aid others like you aided me. Look injto my webb sitye Mobile Websites



  • I pay a quick visit day-to-day a few blogs and sites to read articles or reviews, but this web site offers feature based articles. My blog post :: waterproofing iPhone case



  • come penis take my pussy Get Fucking meting big sister fucker scence here : http://hyperglycemiaabout.com/natur... My blog post :: pussy wet



  • Hey there ! I’m at work browsing your blog from my new apple iphone ! Just wanted to say I love reading through your blog and look forward to all your posts ! Keep up the excellent work ! Also visit my webpage ... hpo mokamula



  • lundi 16 février 2015 à 22h35, par Alexandria

    Therefore, watch some healthy fun movies, cartoons, shows or interesting quiz that can help you laugh. Also take a lot of fermented cow milk and a daily probiotic supplement. Patients caan acquire them in the desired potencyy based upon their requirement. Here is my page - home remedies for manic depression



  • Aroma oils aare highly beneficial inn reducing the stretch marks. As researchers, if you wwant to help victims of chronic depressions and panic attacks, your research about this drug could rreally help a lot to discover the benefits off this rug and to enhance its anti-depressant properties. Most literature yoou wilol read will discuss night sweats and fluctuating hormones as thhe reason for sleeplessness. Alsso visit my web site : home remedies for depression and anxiety



  • Let us take a look att some of symptoms caused by depression so that it may be possible you can get a firm understanding into what depression is, thus allowing you to maybe understand what you are feeling. This means the ovaries stop releasijng the eggs and thhe hormones responsible for the sheddjng of the uterine lining. Takee the initiative to get outside every day andd soak up some sunshine. My blog ; recipes app



  • Hi, I think your site might be having browser compatibility issues. When I look at your blog site in Safari, it looks fine but when opening in Internet Explorer, it has some overlapping. I just wanted to give you a quick heads up ! Other then that, fantastic blog ! My web-site : dropshipping



  • you’re in reality a excellent webmaster. The web site loading pace is incredible. It seems that you’re doing any unique trick. Also, The contents are masterpiece. you’ve performed a excellent process in this subject ! Feel free to visit my web-site : subway surfers game



  • What’s up, I check your blogs like everry week. Your story-telling style iis awesome, keep up the good work ! Look at my blog - http://www.chatsharks.com



  • Hey there, You’ve done an excellent job. I’ll definitely digg it and personally suggest to my friends. I am confident they’ll be benefited from this site. Here is my blog - www.habersaniye.net



  • Architecture, urbanisme, culture... le capital s’incruste partout, se fond dans tous les espaces. Et si on veut le combattre, il faut d’abord le débusquer. Pour cette chronique (publiée en 2012), l’ami Jean-Pierre Garnier proposait une analyse de la ville d’Ivry et de la gest

    www.happydiwaliwallpapers2015.com
    www.happydiwaliwallpapers2015.com

  • Répondre à cet article