ARTICLE11
 
 

jeudi 4 mars 2010

Le Charançon Libéré

posté à 16h38, par JBB
21 commentaires

Vendre des armes à la Russie ? Pas de problèmes, « elle n’en fera pas mauvais usage »…
JPEG - 34.4 ko

Certains se plaignent que le génie français serait en voie d’extinction, faute de domaines en lesquels s’exprimer. Ceux-là se montrent bien injustes, qui oublient la jolie place tenue par notre pays sur le marché mondial de l’armement. Un rôle essentiel dans l’industrie de la mise à mort que la visite de Medvedev à Paris a permis d’encore conforter. Peu importe le sang… vive l’argent !

JPEG - 25.4 ko

Je fais chaque jeudi une petite chronique sur la radio libre FPP, à 12 h 15. Comme d’habitude, je te la copie-colle ici. Pour peu que tu sois prêt à passer outre quelques bafouillages, tu peux même l’écouter en version audio, juste ci-dessous.

IMG/mp3/chrobon.mp3

Ce matin, à l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, j’ai passé un moment devant mon luxueux dressing-room, hésitant longuement sur les habits que je comptais porter - tel Sissi se rendant à son premier bal, mais en plus barbu.

Et si j’ai finalement décidé de ne pas endosser cette superbe vareuse kaki et ce pantalon camouflage que je réserve aux grandes occasions, c’est parce que je sentais bien que ça ne serait pas forcément apprécié par l’équipe de FPP - constituée d’indécrottables gauchistes et de pacifistes forcenés.

Sache pourtant, Ami, que le cœur y est.

Et considère que je suis aujourd’hui habillé à la mode militaire : imagine moi en kaki des grands jours, des pieds à la tête, affuble moi d’une jolie casquette à visière pyrotechnique et d’une arme imposante à l’épaule, tu feras mon bonheur.

Aujourd’hui, je fais symboliquement partie de notre grande et fière armée – disons que je suis colonel de réserve.

Et c’est une façon pour moi de m’associer aux splendides résultats de l’industrie d’armement tricolore.

(Et aussi, de suivre le glorieux chemin tracé par Lémi, devenuluimême.com)

-

Tu ne le sais peut-être pas, Ami.

Mais il est au moins un domaine où la France fait jeu égal avec les plus grandes puissances mondiales, où elle a gagné le respect planétaire et où son savoir-faire est universellement reconnu.

Ce domaine, c’est celui des armes : il n’est guère de pays capables de concevoir de meilleurs machines que les nôtres, quand il s’agit de trucider, charcuter, ratiboiser, anéantir, saigner, éviscérer, démolir, exploser, blesser, amputer ou tout simplement tuer.

On assure grave.

À tel point que - sonnez clairons, jouez trompettes ! - on gagne même des parts de marché : il y a trois semaines, un haut représentant du ministère de la Défense annonçait ainsi fièrement une augmentation de 21 % des prises de commande dans le domaine militaire en 2009.

Le même se réjouissant que la France soit désormais le quatrième exportateur mondial d’armements, derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et la Russie, et devant Israël – autant dire qu’on est en bonne compagnie…

Je ne sais pas pour toi, Ami, mais ce talent de la France à vendre son savoir-faire en matière de tueries diverses et de massacres variés me réjouit au plus haut point.

Et il n’est guère de moment où je me sente plus cocardier, plus patriote, plus « identité nationale » enfin, que quand on me met sous le nez les bilans comptables de l’industrie d’armement.

-

Si 2009 a été un bon cru sanguinaire, tout indique que 2010 pourrait être encore meilleure.

Notamment grâce à l’actuelle visite parisienne du président russe Medvedev, susceptible de faire joliment grimper notre quota d’équivalent tripes-et-boyaux - disons qu’il s’agit de la quantité de sang versé pour chaque euro de matériel militaire vendu par la France à l’étranger.

Medevdev, donc, a profité de sa visite parisienne pour faire un peu de shopping, et a rempli son caddie de tout plein de choses qui font boum, pan et pan-pan-pan.

Promettant de signer un contrat pour quatre porte-hélicoptères type Mistral, des impressionnants navires de guerre.

Se montrant très intéressé par nos véhicules blindés légers.

Et hésitant à ramener dans sa valise tout un lot de missiles, histoire de compléter parfaitement ce joyeux panier garni.

Autant dire, tu le comprendras facilement, qu’il était hors de question de froisser un mec aussi prompt à dégainer le chéquier1.

Et personne n’a pris le risque de mentionner le sujet des droits de l’homme.

Si ce n’est pour féliciter le porte-flambeau de Vladimir Poutine des prétendument très bons résultats russes en ce domaine :« Votre attachement à l’état de droit, au respect des lois, à la sécurité juridique, à la défense des droits de l’Homme facilite beaucoup le rapprochement entre nos deux pays », a ainsi chantonné Nicolas Sarkozy.

Et c’est une petite musique qui doit sonner très étrangement aux oreilles des opposants, journalistes et autres militants de la liberté qui croupissent dans les geôles russes, quand ils ne bouffent pas les pissenlits de la taïga par la racine.

-

Ce pourrait être déprimant de constater que la France est, une fois de plus, prête à sortir le tapis rouge pour le premier autocrate venue.

Qu’elle est disposée à se vendre au plus offrant.

Et qu’elle se soucie comme d’une guigne de savoir quel usage sera fait des technologies d’armement qu’elle refourgue à tout va.

Ça pourrait être démoralisant, donc.

Mais j’ai une heureuse nouvelle, qui va compenser toutes ces petites crapuleries commerciales et grandes saloperies militaires.

À en croire le secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen, il n’y a en effet aucune raison de s’en faire : « Je tiens pour acquis que la Russie ne fera pas un mauvais usage de ce matériel militaire » vendu par la France, a promis-juré-craché ce très haut responsable de l’alliance atlantiste.

Je te la remets, parce que ça vaut quand même son pesant de mines anti-personnelles : « Je tiens pour acquis que la Russie ne fera pas un mauvais usage de ce matériel militaire. »

Tant d’optimisme réchauffe le cœur.

Et un tel sens de la formule ouvre bien des perspectives.

J’aimerais juste entendre Anders Fogh Rasmussen préciser ce qu’est un « bon usage » du matériel militaire…

Comme ça, par pure curiosité…



1 Pour dire, il paraît que Medvedev est aussi rapide pour chopper du matos de combat que son maître Poutine l’est pour truicider du Tchétchène…


COMMENTAIRES

 


  • « J’aimerais juste entendre Anders Fogh Rasmussen préciser ce qu’est un »bon usage« du matériel militaire… »

    Même s’il est vrai que s’immiscer dans la pensée d’un patron de l’OTAN est un exercice périlleux je vais soumettre une hypothèse qui bien sur n’engage que moi et éventuellement quelques esprits chagrins de la mouvance anarcho-gaucho-libertaire. Ainsi sans sourciller j’ose prétendre que pour le Sieur A.F.R. un matériel militaire est utilisé à la perfection lorsque la cible se trouve être une personne dont la pigmentation est plutôt de ton cuivré, de religion mahométane et rétif à la douce pacification engagée depuis quelques lustres par les troupes dont il est le guide éclairé. Bien évidemment les dites armes peuvent être également utiliser à bon escient et indifféremment contre tous ceux qui oseraient ne pas accueillir avec bienveillance le message de paix dont l’occident est le héraut incontesté.

    • Pour une hypothèse, je confirme qu’elle est en béton, armé par les faits !
      Surtout ne pas oublier de raconter que cette marionnette, viciée de compromission avec la trollette extêmedroitiste, a été propulsée Mirador en chef après que sa dame a exhibé sa culotte et sa grâââce dans une lucarne danoise dans le cadre et les costumes minables des apprentis star-académicien-danseur-de-salon-cabaret.
      Elle y a gagné la mutation de son caméléon de mari et un appart à Bruxelles où elle s’em..de moins qu’à CPH.
      Cela donne une idée de la hauteur et de l’angle de vue du sens politique et militaire de ce gars.

      • @ wuwei : « s’immiscer dans la pensée d’un patron de l’OTAN est un exercice périlleux »

        Clair que tu prends des risques, tant c’est prendre des risques que de tenter de réfléchir à la façon d’un tel triste sire. Mais tu fais ça très bien : ton hypothèse est plus que crédible. Juste réelle.

        @ A.S. Kerbadou : diantre, tu m’intéresses. Je n’avais jamais entendu parler de ça, mais je serais friand de détails ou de liens.

        (Désolé pour mon « comatage » de ces derniers jours, je te balance un mail dans l’heure)

        • L’émission s’appelle « Vild med dans » genre star ac tango , valse et marionnette raides. La Mette Rasmussen s’est donné beaucoup de mal pendant que la nomination de son bonhomme se décidait. A mourir de rire, si le résultat final n’avait été ce que Wuwei pose, humblement, comme hypothèse.
          Faut dire que nous, on a mieux : Madame à poil et aux enchères , par image interposée !

          Sinon, de mail point n’est !



  • Il est très bien ce Monsieur Medvedev ; d’abord, il est plus petit que notre petit président, ça aide les gars du protocole qu’ont pas besoin de trimbaler un tabouret derrière les talonnettes d’icelui.

    De plus, lorsque notre petit président se précipitera au secours de la petite Géorgie, ce sera pour la réconforter d’importance : « vous inquiétez pas les gars, c’est nos armes à nous qu’on a fait que vous prenez sur la gueule, je les connais bien, aller ! Elles sont plus mieux vitaminées que les celles des autres types qui savent pas bien faire. »

    C’est-y pas du bon usage en bon français çà ?
    Mais de quoi se plaint-on ? Arf.........



  • Il faudra expliquer cela à la population tchétchène ou plutôt à ce qui en reste. La Russie ne s’est pas livrée à un génocide, non... Juste quelques massacres de masse, des destructions de villes ou de villages, des viols par milliers, des centaines d’arrestations arbitraires pour les Tchétchènes émigrés à Moscou et une campagne anti-terroriste qui incitait au racisme de la part des Russes de souche, le tout incitant des Tchétchènes à venir en France sans papiers afin de se faire expulser par le nouveau régime. Mais on ne va pas discuter de telles bagatelles entre gens civilisés.

    Voir en ligne : http://champignac.hautetfort.com

    • ... Donc Dimitri s’apprête à signer un contrat pour 4 porte-hélicoptères type Mistral. Enorme commande. Ce n’est pas tout : on parle aussi de l’achat de véhicules blindés légers marque Panhard, et aussi de quelques missiles. Très bon pour l’industrie de l’armement française, qui a toujours été dans le « top five » les cinq meilleurs exportateurs mondiaux, Etats-Unis, Royaume Uni, Russie et Israël.

      C’est bon pour l’économie française ?

      Excellentissime. Certes, la France est très loin derrière l’Allemagne en matière d’échanges avec la Russie, mais elle devrait ainsi combler son retard. C’est pas très moral, c’est vrai, mais très bon. Et puis, il vaut mieux exporter des armes que des camemberts, car avec les armes on est dans le hi-tec, la recherche de pointe, le « sophistiqué » comme disent les... phraseurs. Et puis c’est bon pour les ex-chantiers de l’Atlantique....

      extrait de la chronique, mercredi 3 Mars à 6h50, de Bernard Maris sur France Inter, pour la lire en entier :
      http://sites.radiofrance.fr/francei...

      J’espère que les actionnaires et patrons de Charlie Hebdo, grands pacifistes et grandissimes donneurs de leçon que sont François Cavanna et Cabus ( Plutôt rouge que mort ) écoutaient la chronique.

      Quant à leur cher Oncle Bernard, nous ne pouvons que lui souhaiter qu’il croise un Noël Godin normand, plutôt que Poutine, dans les chiottes de France Inter.

      Voir en ligne : http://sites.radiofrance.fr/francei...

      • @ Dominique : ben oui…
        Qui serait-on pour oser pointer quelques maladresses sanglantes dans la gestion des populations ? Et puis, on sait où ce type de comportement amène : on commence par bêtement critiquer Poutine et Medvedev, et on finit en promettant que la France sera toujours sera toujours terre d’accueil pour les « femmes martyrisées dans le monde »…

        @ Kunique : cette chronique de Maris est aussi sur Marianne2, ICI.

        Il semble que ce soit le destin de tous ceux qui passent par Charlie de tomber très bas. Ils partagent tous une extrême versatilité des opinions, c’est quand même assez curieux.



  • « Je tiens pour acquis que la Russie ne fera pas un mauvais usage de ce matériel militaire »

    Et oui, ami JBB, souvient toi de Saddam en 1987 avec 2 Exocet français tirés depuis des Mirage français (le tout vendu par chichi) sur le navire de guerre américain...pas bon ça...pas bon du tout...du coup les ricains sont allés envahir l’Irak pour récupérer le pétrole et les armements...et il me semble que la France et Dassault n’ont pas eu leur milliards...

    Souvient toi août 2008 à Gori quand Kouchner « hélas mille fois hélas » court dans la rue avec Saakachvili...grand moment de télé réalité humanitaire...

    Les russes n’ont plus les moyens de faire de la recherche militaire, les français veulent pérenniser les gazoducs...crack, c’est là que Nico intervient...on s’rai comme qui dirait dans une démarche gagnant/gagnant du point de vue des investisseurs de capitaux...« Aujourd’hui, les diplomates prendraient plutôt le pas sur les hommes d’action. L’époque serait aux tables rondes et à la détente. hein ? Qu’est-ce que t’en penses ? »(Paul Volfoni)

    Mais attention, au service de la Paix dans le monde...et puis si jamais quelques civils se font aplatir sous un tapis de bombe, nous pourrons toujours « protester vigoureusement » (mais au chaud).

    • « le tout vendu par chichi »

      Merci pour cette image, elle m’a bien fait poiler :-)

      Merci (quoi, ça fait beaucoup de « mercis » ? Je dis merci si je veux, d’abord…) surtout pour ce commentaire circonstancié et documenté : c’est toujours agréable, les gens qui savent de quoi ils parlent et qui le font avec intelligence.



  • Un bémol, quand même : le Pentagone voit d’un très mauvais œil les ventes d’arme de la France.
    Au-delà du blabla officiel de circonstance, cette alliance avec la Russie est un rude coup porté à l’OTAN et à tous les nostalgiques de la guerre froide.

    Je suis pacifiste et antimilitariste, mais il ne faut pas oublier que les dépenses militaires US constituent la moitié des dépenses militaires de la planète et que le budget du Pentagone augmente chaque année.
    Si la France contribue à faire un peu contrepoids en vendant des armes à des pays non-alignés sur l’empire en décomposition tout en étant dans l’OTAN, ce n’est pas nécessairement mauvais pour le rééquilibrage des forces en présence. En tout cas, ça fout le bordel.

    • jeudi 4 mars 2010 à 22h39, par Aldjia Sheherazade Kerbadou

      Oui, cela fout certainement le bordel mais pas là où il serait bienvenu ;
      Cela rapporte beaucoup et les seuls à payer et s’en prendre plein la gueule, sont toujours ceux qui n’ont rien demandé. Surtout pas à s’éclater avec des bombes.
      Qu’elles soient françaises pour équilibrer le rapport de force (on peut toujours rêver !), américaines pour plus swinguer, israéliennes pour mieux pleurer ou, Made In China et donc, bon marché.

    • cette alliance avec la Russie est un rude coup porté à l’OTAN

      Un coup rude ? Le seul coup « rude » porté à l"Otan a été la mobilisation au contre-sommet d’avril 2009 à Strasbourg.

      Si la France contribue à faire un peu contrepoids en vendant des armes à des pays non-alignés

      Candy, c’est un surprenant message de la part d’une (ou un avec les pseudo ?) antimilitariste pacifiste...

      Extrait d’un article du Point sur les ventes d’armes US : « Pour l’année fiscale 2009, les principaux acheteurs sont les Emirats arabes unis (7,9 milliards), l’Afghanistan (5,4), et l’Arabie saoudite (3,3). Suivent Taïwan (3,2), l’Egypte (2,1), l’Irak (1,6), l’Otan (924,5 millions), l’Australie (818,7 millions) et la Corée du Sud (716,6 millions). »(€ ou $ je ne sait pas)
      De plus, des missiles Patriot ont été achetés par les Turc au mois de sept 2009...et, selon l’AFP, « la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants a adopté une résolution qui qualifie de « génocide arménien » les massacres commis entre 1915 et 1923. Le texte qui n’a pas force de loi, appelle le président américain à « qualifier de façon précise de génocide l’extermination systématique et délibérée de 1.500.000 Arméniens ». Le président de la commission, Howard Berman, a estimé que « rien ne justifie que la Turquie ignore la réalité du génocide arménien ». »

      Alors tu peux voir que le faire le commerce des armes (entre pays alignés ou non) ne permet en rien d’augurer une quelconque détente entre acheteur et vendeur.

      Cela rapporte beaucoup et les seuls à payer et s’en prendre plein la gueule, sont toujours ceux qui n’ont rien demandé.

      AmiE de lutte au deux prénoms, je suis tout à fait d’accord avec toi !

      • Bonjour, Fred !
        J’admire ton sens précis de la documentation .

        • @ Candy says... : honnêtement, j’ai du mal à te suivre. Comment peut-on se dire « antipacifiste et antimilitariste » et souhaiter que la France vende des armes à la Russie (que j’aurais aussi du mal à qualifier de « contrepoids à l’Empire » : c’est faire trop d’honneur à Poutine) ?

          @ Aldjia Sheherazade Kerbadou : pas mieux.

          @ fred : « Le seul coup »rude« porté à l »Otan a été la mobilisation au contre-sommet d’avril 2009 à Strasbourg."

           :-)
          Je te trouve bien optimiste. Mais ces cinq jours de joyeux bordel valent bien un soupçon d’exagération : j’approuve donc avec force.
          (D’ailleurs, on a dû s’y croiser, à Stras.)

          @ A.S. Kerbadou : pas mieux, derechef. _ :-)

          • à mon amiE de lutte au deux prénoms

            J’admire ton sens précis de la documentation

            Merci beaucoup Aldjia Sheherazade Kerbadou. J’essaye de suivre le niveau d’A.11 qui, de par la qualité des articles et des commentaires postés, m’obligent à fouiller mes réponses.

            à JBB

            surtout pour ce commentaire circonstancié et documenté

            L’article est bon, le sujet me tien à cœur...après je ne fait qu’amener deux trois infos...cool d’avoir mis la photo de chichi-qu’est ce qu’on est beaux quand on fait des affaires- Merci pour les encouragements, ça me fait très plaisir !

            Je te trouve bien optimiste

            Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir...

            D’ailleurs, on a dû s’y croiser, à Stras

            Certainement !



  • Ce domaine, c’est celui des armes : il n’est guère de pays capables de concevoir de meilleurs machines que les nôtres, quand il s’agit de trucider, charcuter, ratiboiser, anéantir, saigner, éviscérer, démolir, exploser, blesser, amputer ou tout simplement tuer.

    Les fameuses valeurs républicaines...

    il y a trois semaines, un haut représentant du ministère de la Défense annonçait ainsi fièrement une augmentation de 21 % des prises de commande dans le domaine militaire en 2009.

    Déjà, trouver positif que des clients aient besoin de toujours plus de matériel militaire, il faut un sacré pouvoir de contorsion de scrupules... De l’ordre du surnaturel...

    « Votre attachement à l’état de droit, au respect des lois, à la sécurité juridique, à la défense des droits de l’Homme facilite beaucoup le rapprochement entre nos deux pays », a ainsi chantonné Nicolas Sarkozy.

    Il a vraiment dit ça ??? :O



  • Heu, désolé de débouler hors sujet sur ce fil, mais je n’ai pas trouvé d’endroit sur le site pour contacter ses auteurs et j’aurais besoin de te joindre :)

    Voir en ligne : plumedepresse

  • Répondre à cet article