ARTICLE11

Rubrique : Sur le terrain

Une étrange épidémie s'est récemment abattue sur les rues du Quartieri Spagnoli, quartier populaire du centre-ville de Naples. Pour symptôme principal, une profusion de peintures colorées, apposées sur les murs, les portes de garage, les commerces... Les responsables ? Cyop & Kaf, peintres napolitains habités par l'idée de « ne plus subir la ville ». Visite guidée. Lire la suite

Augustin Marcader est technicien administratif au contrôle médical d'une Caisse primaire. Des années qu'il turbine là, chez les poulagas de la Sécu. « Souffrance » au « travail », la redondance l'a toujours fait marrer. Parfois même, elle l'inspire. Cette fois-ci, il est question de célébration collective, entre propagande et plans entrepreneuriaux sur la comète... Lire la suite

Samedi, c’était manif - (une partie d') Article11 y était. Tout n'était pas rose, sans doute, mais cela faisait longtemps qu’on n’avait pas participé à une manifestation animée d’une telle énergie. Et c’est pas quelques banques fracassées ou policiers peinturlurés qui vont nous faire pleurer. Retour en images sur la manifestation de soutien à la lutte de Notre-Dame-des-Landes. Lire la suite

Architecture, urbanisme, culturel... Le capital s'incruste partout, se fond dans tous les espaces. Et si on veut le combattre, il faut d'abord le débusquer. Dans cet article, deux Lillois nous content le triste sort de Moulins, quartier jadis ouvrier dont les classes populaires ont été chassées par les promoteurs immobiliers et la municipalité. Lire la suite

Entourée par quatre pays membres de l’Union européenne, la Serbie tient lieu, dans l’espace balkanique, de zone de transit et de rétention pour les migrants en partance pour l’Europe occidentale. De Subotica à la frontière nord, en passant par Šid à l’Est puis par le centre du pays, road trip au sein d’une « zone tampon » où s’illustrent avec violence les effets de l’externalisation de la politique migratoire européenne. Lire la suite

Il y a 22 ans, la ville croate de Vukovar tombait aux mains des troupes serbes. Depuis, elle n'a jamais vraiment tourné la page de la guerre. Dans cette bourgade divisée en deux entités hermétiques et qui connaît un chômage record, un rien suffit à enflammer les passions nationalistes - ici, c'est la place accordée au cyrillique dans les administrations publiques. Reportage. Lire la suite

Alors que la récupération des déchets fait aujourd’hui l’objet d’un business « vert » orchestré par le gouverneur Macri, plusieurs circuits de recyclage cohabitent à Buenos Aires. Figures emblématiques de la crise économique de 2001, les « cartoneros » ne sont plus seuls à se ruer sur les ordures de la capitale. Les entreprises privées et les coopératives de recycleurs traquent désormais le même butin. Lire la suite

« Il se souvient bien, lui Léon, de ses patrons – le genre très bien ! De la cité, aussi, sa bonne ambiance, sa fraternité, un peu empoisonnée par les communistes. Eux n'allaient pas à la messe, Léon rancune dans le film en levant sa canne. [...] Ils croissaient et multipliaient en grèves ! Aussi ! Eh oui ! Ça avait le don de pourrir l'ambiance ! Une vraie manie ! » Lire la suite

Vendredi dernier, les habitants de cette chatoyante cité qu'est Rueil-Malmaison (banlieue chicarde parigote) ont eu le bonheur de voir un aéroport s'installer dans leur ville. Le lieu choisi n'avait rien d'anodin, puisque la piste de décollage était située devant le siège de la multinationale Vinci, pourvoyeuse émérite de grands projets saccageurs (notamment à Notre-Dame-des-Landes). Retour à l'envoyeur... Lire la suite

mercredi 20 novembre 2013

Sur le terrain
posté à 18h47, par Jacques B.
12 commentaires

Sur les traces de Panaït Istrati

À sa mort en 1935, l'écrivain et intellectuel roumain Panaït Istrati était discrédité auprès d'une grande partie de l'intelligentsia de gauche. Pour avoir « trop tôt » dénoncé les errements de la révolution bolchevique, il était considéré comme un traître. Si l'histoire lui a donné raison, son œuvre romanesque reste méconnue. L'ami Jacques, désireux de pallier ce manque, s'est envolé pour la Roumanie. Sur ses traces. Lire la suite

Le concept d'art urbain (ou : street art) est aujourd'hui une tarte à la crème balancée à toutes les sauces, vidée de sa substance originelle. Si bien qu'il est réjouissant de découvrir qu'il existe encore des « artistes » agissant dans ce champ sans intérêt mercantile ou symbolique, à l'image de Cyop & Kaf, agitateurs urbains napolitains. Retour en images sur un sujet traité plus en profondeur dans le numéro 14 de la version papier. Lire la suite

Il fait beaucoup parler de lui ces temps-ci. Mais si les idées et le parcours d'Alain Soral ont été largement disséqués, il n'en va pas de même de sa façon de mener ses affaires. Le fondateur et président d'Égalité et Réconciliation est pourtant à la tête de Culture pour Tous, entreprise lucrative chapeautant quatre sites de vente en ligne. Derrière la politique : l'épicerie. Lire la suite


< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...