ARTICLE11

C'est De Gaulle et Marx qu'on ressuscite ! Debout face à la crise, capitaine qui feint de tenir bon la barre, Sarkozy peut jouer à l'homme providentiel sauvant le pays et au gauchiste dénonçant les excès du capitalisme. Un rôle en or, doublé d'une jolie chance à saisir : en lui donnant l'occasion d'effacer son ardoise, le crash est le meilleur allié du président. Chouette ! Lire la suite

Musicalement, c'étaient des bouses. Une boîte à rythme rudimentaire, des riffs de guitare binaires et épileptiques, des structures si répétitives qu’on avait l’impression de réécouter encore et toujours la même chanson, en boucle… Rien à foutre, en fait. La virtuosité, ils s’en battaient l’oeil. Eux carburaient à l’énergie rageuse et à la tectonique du squat. Alchimie parfaite. Lire la suite

Ceux qui s'inquiéteraient d'une éventuelle mise au pas des médias en Sarkozye seront rassurés : Christine Albanel veille. La ministre de la Culture et de la communication a récemment pris sa plus belle plume pour tonner « contre ceux qui tentent d'entraver la liberté d'expression ». Un réflexe salvateur, si ce n'est que Christine Albanel s'est trompée de cible. La prochaine fois, peut-être ? Lire la suite

Il est très proche de Nicolas. Il l'a accompagné pendant les trois jours que le président français a passé à New-York. Et il est celui qui présidait le repas donné par la fondation Appel de la Conscience pour célébrer la remise du titre d'Homme d'état de l'année à Sarkozy. Serge Dassault, compagnon de route de toujours, s'est confié au Charançon Libéré. Voici son récit : Lire la suite

Parce que le règne animal a beaucoup à nous apprendre, que l'étude de l'économie ne doit pas se limiter à son champ le plus académique et que le trader et le poisson rouge ont beaucoup plus en commun qu'on ne l'imagine, je vous propose une petite étude comparée. Ouvrez vos branchies et resserrez vos noeuds de cravate, on plonge dans les arcanes secrètes de la crise. Plouf ! Lire la suite

La crise financière mondiale ? Je m'en bats le steak. Le débat parlementaire sur la guerre en Afghanistan ? Je m'en balance royalement. Ce sont là broutilles face à l'honneur qui va m'être fait ce soir et demain à New-York, avec la remise d'un « humanitarian award » puis mon sacre comme homme d'Etat de l'année. Preuve que si la France me critique, l'Amérique m'aime. La classe, non ? Lire la suite

Dans l’aventure situationniste, il y a ceux dont on connaît le nom, qui étaient sur tous les fronts et qui, à l’instar du gourou Guy Debord, savaient se mettre en scène. Et il y a les autres, plus effacés, déjà oubliés, faute d’avoir bataillé pour la postérité. Le Belge Piet de Groof, alias Walter Korun, est de ceux là. Rencontre avec un Général Situationniste aux galons bien mérités. Lire la suite

Le suspense était à son comble, la tension insoutenable. A force de s'interroger sur l'identité des deux auteurs censés signer, selon la patronne de Flammarion, le grand succès de la rentrée littéraire, le landerneau finissait par imaginer les attelages les plus improbables et par échafauder les combinaisons les plus surprenantes. Et ? Ben… finalement, ce sera encore pire. Lire la suite

Que sait-on vraiment de la RAF, succursale à la teutonne du terrorisme d'extrême gauche si vivace dans les années 1960-70 ? Pas grand-chose, quelques vagues images : le suicide d'Andreas Baader et de ses camarades, les attentats sanglants dont celui contre Hans-Martin Schleyer, la désillusion d'une action armée qui verse rapidement dans le meurtre... Caricature. Lire la suite

Les carottes sont cuites, ou presque (Ca remonte ? pour combien de temps ?). La Bourse fait des montagnes russes, l'économie vacille, Wall Street s'affole, les pontes s'épongent le front et leur nez s'allonge quand ils parlent de crise temporaire. La dégringolade globale du capitalisme est avérée, tous les voyants sont au rouge. Dilemme : faut-il s'en réjouir ? Réponse : assurément. Lire la suite

Tu ne connais pas « Le Chameau sauvage » ? Tu n'as pas lu « Le Cosmonaute » ? Un conseil, l'ami(e) : procure-toi au plus vite ces textes qui te réchaufferont l'automne. Et reviens dès après déguster cette interview du réjouissant Philippe Jaenada. Où il est question d'écriture, de discipline nocturne, de parenthèses galopantes, d'œil crevé et de demi pression… Lire la suite

Les lecteurs de Libération ont découvert aujourd'hui une belle preuve d'indépendance de leur journal. Dans la rubrique « Making off », le quotidien se gargarise de ne pas vendre ses espaces de pub à n'importe qui. Et se vante de refuser de servir de relais à de malsaines propagandes. Classe, n'est-ce pas ? Oui. Sauf que cette déontologie est à géométrie variable… Lire la suite

jeudi 18 septembre 2008

Invités
posté à 09h15, par Invité
10 commentaires

« Le cas Naulleau », par Pierre Jourde

Il y a quelques jours, Pierre Jourde évoquait sur Article11 les compromissions et collusions du monde littéraire. Une posture que quelques commentateurs ont jugée délicate, pointant la proximité de l'écrivain avec Eric Naulleau, figure médiatique incarnant a priori ce que l'auteur de « La Littérature sans estomac » dénonce. Pierre Jourde a souhaité y répondre. Voici sa chronique. Lire la suite

Epaule contre épaule, pour mieux avancer. Main dans la main, pour mieux se réconforter. Bras dessus, bras dessous, pour mieux se protéger. Rachida Dati et Nathalie Kosciusko-Morizet viennent de découvrir les vertus de l'amitié. Les nouvelles converties poussent le sens de la camaraderie jusqu'à signer une tribune dans Libé. Ensemble, tout devient possible… Lire la suite

Quand l’ancienne première dame de France, tout chapelet dégainé, consent à faire récit de sa foi au micro d’Europe 1, le très disposé Marc-Olivier Fogiel communie étroitement avec l’invitée du jour, transformant l’interview du matin en réclame pro-cléricale. Ni vu ni connu. Un grand numéro de duettistes. « Merci Monsieur Fogiel », « merci Madame Chirac ». Applaudissements. Lire la suite

Truelle en main, Christine Boutin posait hier en Seine-et-Marne la première pierre d'un programme de 14 maisons à 15 € par jour. Mais la ministre s'est bien gardée de préciser que ces demeures censées permettre l'accession à la propriété des ménages modestes coûtaient en réalité la bagatelle de 140 000 €. Un oubli révélateur de bien d'autres mascarades. Lire la suite

Et c'est reparti pour un tour ! Les grabataires de la gauche gouvernementale ont profité de la Fête de l'humanité pour annoncer un énième « rassemblement de la gauche sur ses idées et ses projets », avec les élections de 2012 en ligne de mire. Envoyant ainsi un signe fort à l'électorat de la vraie gauche : ce n'est pas demain la veille que ces guignols entendent débarrasser le plancher… Lire la suite


... | < 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 |>
 

Avril · Mai · Juin

LE 19ÈME ARTICLE 11

À lire : Numéro 19 – « Partir un jour »


Points de vente

Article11 est distribué en kiosques, dans toute la France, par les MLP : voici la liste (plus ou moins fiable) des points de vente presse où vous pouvez trouver un exemplaire (pdf).

Il est également diffusé par nos soins dans quelques bonnes librairies : la liste de celles-ci (pdf).

Anciens numéros

Il est encore possible de se procurer une partie des anciens numéros d'Article11, ceux qui ne sont pas totalement épuisés. Écrire à cette adresse : redaction@article11.info


Sommaire du Numéro 19

Couverture programmatique de Formes Vives

.

Éditorial de La Grande Faucheuse, vendeuse de larmes en gros, demi-gros et détail

.

« Personne pour me dire quoi faire », reportage avec les manouches de la Butte-Pinçon, par Jean-Baptiste Bernard

.

Dessins d’Hector de la Vallée

.

« La prison, un lieu vide de sens », entretien avec Didier Fassin sur « l’inanité du temps de l’incarcération », par Jean-Baptiste Bernard.

.

Création graphico-littéraire de Quentin Faucompré, Charles Pennequin et Jeanne Bahilde

.

« Qu’on remette nos bouche d’aplomb », deuxième partie du reportage de Pierre Souchon sur le dentiste fou de Château-Chinon et les déserts médicaux

.

Citation des 2Be3 typographiquement magnifiée par Alaric Garnier

.

Dessin d’Edmond Baudoin

.

« Toucher le fond », retour sur les attentats djihadistes des 7, 8 et 9 janvier à Paris, par Serge Quadruppani

.

« Saleema », une chronique d’Augustin Marcader, qui nous écrit du bureau

.

Poster central de Valfret

.

Dessin de Roméo Julien

.

« Il y a eu tellement de violence que les portes se sont fermées de tous côtés », discussion avec Aude Vidal et Aude Vincent autour de la PMA, par Julia Zortea et Juliette Volcler

.

« Ne pas ouvrir la porte aux fantasmes », quelques considérations sur les conditions matérielles de la critique sociale, par Judy Squires

.

« Why Riot », texte de Phil A. Neel sur les émeutes de Seattle en 2012, traduit par Damien Almar

.

« Reno la ruine », troisième opus de la chronique Lieux d’aisance, par Émilien Bernard

.

Rubrique pratique : « Tendance et savoir-vivre, les conseils personnalisés de la rédaction »

.

Photographie de Nicolas Leblanc

.

« 1912 : Biribi ou la passion d’Aernoult », chronique d’Anne Steiner

.

« 1907 : Gloire au 17e ! », chronique d’Anne Steiner

.

Papillons de Jil Daniel & Quentin Bodin, Fanette Mellier & Grégoire Romanet, Élise Tchoukriel, David Poullard, Pierre di Sciullo, Martha Salimbeni, Sébastien Marchal, Formes Vives

.

« Bordeaux-Barcelone, l’axe des ingénieurs », chronique sur l’auto-stop par Alan Balevi

.

Illustration et texte de Caroline Sury

.

Photographie de Julia Zortea et citation d’Alain Damasio

.

« Ils insultaient John Wayne », entretien avec Éric Vuillard, par Émilien Bernard

.

« Quelle beauté sauvera le monde ? », chronique littéraire d’Émilien Bernard

.

Rubrique Pioché Ailleurs, illustration de Martha Salimbeni et Nicolas Filloque

.

« Le cri de la tomate », enquête à épisodes par Jean-Luc Porquet, opus 9 : « Rebidouiller la tomate »

.

Pour l’ensemble : mise en forme et en pages par l’atelier Formes Vives (Nicolas Filloque, Adrien Zammit et Geoffroy Pithon)


Anciens numéros